Chants d’Iran

Concert donné à la Scène Montmartre le 30 novembre et le 1er décembre 2019.

Salmi Elahi, Mohsen Fazeli et Yvan Navaï

Arrangements de Mina Tabatabayi

Chants d'Iran Facebook-01 - copie

 

Reprise le 11 mars 2020 à Pondichéry et le 14 mars 2020 au CRIPA, à Auroville.

L’équipe artistique 
Salmi Elahi, 
Nazli Bakhshayesh, Golnaz Khalili, Sepideh Shayanrad, Mina Tabatabai et Jean-Paul Sermadiras

Salmi Elahi 
Chanteuse

Après avoir débuté très jeune une carrière de choriste à l’Opéra de Téhéran, elle arrive en France et passe avec succès l’audition du Chœur de l’Orchestre de Paris dans lequel elle chante depuis 2006. Diplômée du cycle supérieur de Chant du Conservatoire Rachmaninoff (Paris), elle intègre la classe supérieure de l’Ecole Normale Supérieure de Musique. 

Sous la direction de Madame Isabelle Garcizanz, elle travaille une palette complète de rôles : l’Italienne à Alger, Tancrède de Rossini, Stabat Mater de Pergolese et Carmen de Bizet.

Dernièrement elle s’est produite au Festival d’Avignon, à Paris au Théâtre de l’Epée de Bois, ainsi qu’en Inde du Sud, à Pondichéry et notamment à Auroville en 2018 et en 2019.

 

Nazli Bakhshayesh
Pianiste

Pianiste et harpiste iranienne née en 1977 à Téhéran. Elle se forme au piano avec Elenora Mirzaiian et à la harpe avec Pouran dokht Azodi. Elle obtient sa maîtrise en 2002 et enseigne la musique à la Pars Music School. 

Elle crée un groupe de musique folk persane Mehr Nava en 2006 avec lequel elle donne plusieurs concerts dans différents pays d’Europe, d’Asie et d’Afrique. Le groupe obtient le premier prix du Festival International de Musique Fajr en 2008 et participe au Festival de Musique de la Renaissance en Arménie et au Festival de Musique Junod au Japon. Elle est directrice du chœur et de l’orchestre de l’université d’Alzahra depuis 10 ans et a volontairement coopéré avec de nombreuses organisations et ONG qui œuvrent pour la paix, comme le Musée de la Paix de Téhéran. Elle est la représentante de l’Iran dans certains festivals internationaux de musique.

 

Golnaz Khalili  
Joueuse de Târ

Elle est née en 1987 et a commencé une école de musique en 1999. Elle est titulaire d’un baccalauréat et d’une Maîtrise des Arts en Musique Iranienne de l’Université des Arts de Téhéran, en Iran. Elle prend des leçons de târ avec Houshang Zaif, Dariush Pirniakan, Behrouz Hemmati, Hamid Khabbazi et Fariborz Azizi. Elle a joué en tant que musicienne dans de nombreux ensembles tels que le groupe de musique Yarava en Iran et en Allemagne, le groupe Hanare, le groupe Siminsepehr, les ensembles Paliz et Golbang. Elle a également participé au Fajr music Festival avec les musiciens élus du Festival of Youth Music, en 2013. Elle est aussi professeure de musique au Rohab Music Institute ainsi qu’au Sol and Pooya Music Institute, à Téhéran et a collaboré avec la Haft Eghlim Music Institution.

 

Sepideh Shayanrad
Joueuse de Tombak

Elle est née en 1988 à Téhéran.

Elle a obtenu un M.A. en Ethnomusicologie à l’Université de Téhéran (beaux-arts), un B.A. en musique iranienne à l’Université de Téhéran (beaux-arts) et un B.S. en génie industriel à l’Université d’Alzahra.

Elle étudie le tombak depuis 2004 avec les Maestros Navid Afghah, Bahman Rajabi, Farhad Safari et Arash Farhangfar, 

ainsi que le santour depuis 1997 avec les Maestros Arfa Atrayi, Majid Kiani et Mahyar Toreihi.

Expérience de la performance avec plusieurs ensembles et orchestres dont Ghamar, Arnavaz, Mehrnava, Siminsepehr et Iranian Orchestra for New Music en Iran et dans d’autres pays (Allemagne, Suisse, Turquie, Tunisie, Malaisie).

Participation à des festivals internationaux tels que : La Bâtie (Suisse), Klangwerktage (Allemagne), Paléo (Suisse) et Fajr (Iran).

Enregistrement d’albums : White cactus (Compositeur : Alireza Mashayekhi), Immortality (Compositeur: Salman Hosseini), Tehran Dual (Compositeur : Alireza Mashayekhi).

 

Mina Tabatabai 
Compositrice

Mina Tabatabai est née en 1983 à Téhéran. Elle prend des cours de piano, de guitare et de clavier depuis son enfance. Elle a également suivi des cours de chant avec Mohamad Nouri. Elle arrange des morceaux pour des groupes de musique iraniens depuis 2010 et a participé à l’édition du livre de Kambiz Roshan Ravan, Harmony. Elle enseigne également la musique.

 

 Jean-Paul Sermadiras 
Directeur Artistique, Metteur en scène et Acteur

Jean-Paul Sermadiras se forme à l’Atelier international de Blanche Salant et au sein des Ateliers de l’Ouest avant d’y assister Steve Kalfa. Il obtient un Master de philosophie à l’Université Paris 8. 

En 1995, il crée la Compagnie du PasSage. 

Il met en scène Pour un oui pour un non puis Roucoulades avec Jean-Claude Bolle-Redat aux théâtres de la Commune, du Rond-Point et de la Criée à Marseille. Il monte également Voix de garage et L’Absent, pièces co-écrites par cinq auteurs lauréats de la Fondation Beaumarchais puis La Banalité du mal de Christine Bruckner.

Il a joué dans une trentaine de pièces : L’Ecole des Femmes de Molière et Feydeau Terminus, deux mises en scène de Didier Bezace ; Le Misanthrope de Molière par Dominique Wittorski ; La Mégère apprivoisée de Shakespeare, Le Parc de Botho Strauss mis en scène par Florian Sitbon, Le Soixantième Parallèle mis en scène par Pierre Strosser au Théâtre du Châtelet, L’Ours et Une demande en mariage de Tchekhov mis en scène par Christopher Buchholz.

En 2013, il joue La Mort de Marguerite Duras d’Eduardo Pavlovsky au Lucernaire et au festival Off d’Avignon, dans une mise en scène de Bertrand Marcos. 

En 2015, il adapte et interprète Le Rêve d’un Homme Ridicule de Dostoïevski. Ce spectacle est créé au Théâtre de Belleville, repris au Poche Montparnasse et en tournée au Maroc et en Inde.

En 2018, il adapte des textes du poète philosophe indien Sri Aurobindo, de Satprem, Baudelaire et Rimbaud, qui donneront le spectacle Et pourtant c’est la veille de l’aurore dans lequel il joue avec Salmi Elahi.

Il jouera prochainement Dans la solitude des champs de coton, mis en scène par David Géry, lors des Francophonies de Pondichéry 2020.

 

Programme

 

1. L’histoire de l’échanson (Saghi nameh)
Compositeur : Anoushiravan ROUHANI

2. Mon Roi
« Ô mon Roi, ma Lune,
illumine ma nuit sombre de ton visage »
Compositeur : Morteza NEYDAVOOD

3. Les nuits de Téhéran
« Les nuits de Téhéran cachent des mystères aux yeux du monde »
Compositeur : Majid VAFADÂR

4. Présent
« Le plus beau des présents est un souffle de poussière de ton
vêtement »
Compositeur : Ardalân Sarafrâz

5. Golnesa mon âme
Folklore de la région iranienne du Mazandarân

6. Bonjour à la vieillesse
Compositeur : Rahim MOÏNÏ KERMANCHAHI

7. La fleur de mon vase
« Quand tu lèves la main vers le ciel, tu donnes vie aux étoiles »
Compositeur : Fereydoun SHAHBÂZIÂN

8. Mon coeur prenait refuge dans la soie de tes cheveux
Compositeur : Babak AFSHÂR

9. Dans le crépuscule de notre amour
Compositeur : Parviz MAGHSADI

10. Lesgi
Folklore d’Azerbaïdjan

11. L’histoire de la ville du silence
Compositeur : Fereydoun SHAHBÂZIÂN