2018-2019·Créativité·Jean-Paul Sermadiras·La Compagnie du Pas Sage·Olivier Ythier·théâtre

Et pourtant c’est la veille de l’Aurore

– Création 2018 –

affiche Aurore test 42.jpg

 

Nous voici plongés dans la quête incessante et le destin incroyable de Satprem (né à Paris le 30 octobre 1923 à Paris sous le nom de Bernard Enginger, disparu le 9 avril 2007 à Kotagiri, Inde), un homme insoumis, insatiable et hors norme. Des camps de concentrations à son premier voyage en Inde, de sa rencontre avec Sri Aurobindo & Mira Alfassa à ses influences de poètes tels que Baudelaire et Rimbaud, nous marchons sur les traces de cet homme.

Satprem nous invite à passer de l’Occident où la lumière se couche vers l’Orient où la lumière se lève.

Laissons-nous emporter par l’expérience ultime, la quête de vie de ces âmes : Faire émerger un homme nouveau.

La Compagnie du PasSage a créé ce spectacle au cours d’une résidence en Inde à Auroville et à Pondichéry.

 

Jean-Paul Sermadiras – Note d’Intention –

Suite à de nombreux voyages en Inde, et après plusieurs passages à Pondichéry, j’ai rencontré la littérature de Sri Aurobindo. J’ai appris également qu’il avait écrit des pièces de théâtre. J’ai rencontré un français qui vit a Pondichéry depuis 1968, Cristof Pitoëff, qui les avait traduites. La découverte de Satprem fut un moment clé et c’est après la lecture de L’Aventure de la Conscience que j’ai eu le désir d’adapter leurs textes au théâtre. Sri Aurobindo a laissé derrière lui une oeuvre importante aussi bien au niveau de sa quantité que de son hétérogénéité. Son oeuvre difficilement classable, touche aussi bien à la philosophie, à la politique et à la poésie. Bien qu’ayant exprimé sa pensée dans divers genres littéraires, il se présentait lui même comme poète. Satprem ne l’a rencontré qu’une seule fois, mais cette rencontre sera au combien décisive car il consacrera sa vie à éclairer de manière brillante les concepts novateurs de Sri Aurobindo. 

Suite a la création du Rêve d’un homme ridicule de Dostoiëvski avec Olivier Ythier, c’est tout naturellement que je lui ai proposé de me rejoindre sur ce projet. Nous considérons ce nouvel opus comme un deuxième chapitre explorant des oeuvres qui tentent de nous conduire vers des expériences … 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s